Page Nav

Grid

GRID_STYLE
GRID_STYLE
True
LEFT

Breaking News

latest

Numériser nos archives

L'histoire à l'heure du numérique


L'histoire à l'heure du numérique

Après la Venice Time Machine, l'Europe poursuit l'exploration de son héritage culturel par le biais de la numérisation.

Big Data, intelligence artificielle, supports spatio-temporels sont développés par des scientifiques qui promettent une immersion virtuelle inédite dans notre passé. L'histoire en quatre dimensions se dessine un peu plus à chaque étape de cette grande aventure européenne.

Le projet de recherche européen "Europe Time Machine" a l'ambition de numériser et dématérialiser les archives de plusieurs grandes villes, comme Anvers, Paris ou Budapest, qui ont suivi l'exemple de Venise. Une forme de machine à remonter le temps grâce à laquelle les citoyens pourront naviguer dans l'espace et le temps au coeur du patrimoine de l'Europe.


Via: Arte.tv

L'intelligence artificielle est au coeur du processus de numérisation de la culture matérielle. À Amsterdam ou Darmstadt, les scientifiques travaillent à améliorer l'automatisation et la vitesse de numérisation des archives grâce à des systèmes autonomes ou développent des scanners intelligents.


Via: Arte.tv

Lorsqu’un site historique disparaît, en raison d’un conflit ou d’une catastrophe, des pans entiers de notre histoire commune disparaissent avec lui. Les équipes du projet "Time Machine" et d'Iconem travaillent à la numérisation et la préservation du patrimoine culturel européen, mais aussi à répondre aux menaces bien présentes qui mettent en danger le patrimoine.


Via: Arte.tv

Une fois la numérisation effectuée, il est très important pour les scientifiques de transformer les images obtenues en informations interprétables, capables de dialoguer entre elles. Bientôt, ce travail pourra être réalisé par des algorithmes, capables de reconnaître des motifs visuels dans les différentes écritures humaines, et ainsi de les comprendre.


Via: Arte.tv

En croisant les informations tirées des cartes anciennes et des sources littéraires, puis en les comparant aux cartes d’aujourd’hui, il est possible d’obtenir, avec l’aide d’algorithmes, des reconstitutions du passé très précises en quatre dimensions.


Via: Arte.tv

De nos jours, les historiens ont besoin de travailler avec des bases iconographiques comportant des millions d’éléments. Pour naviguer dans cet océan d’images, les chercheurs du projet Venice Time Machine mettent au point des algorithmes qui permettent aux ordinateurs de les comprendre et d’y déceler des similarités, malgré la complexité de la reconnaissance et de l'interprétation de motifs particuliers dans les œuvres d’art et les photos.


Via: Arte.tv

La méthode utilisée pour le projet Venice Time Machine pour numériser et traiter les archives sera un jour applicable à d’autres villes. On pourra alors réaliser une véritable machine numérique à voyager dans le temps, qui permettrait d’explorer le monde entier à divers moments de son histoire, un outil très précieux pour les historiens, ouvert au grand public.


Via: Arte.tv

Si les scientifiques à l’origine de la Venice Time Machine démocratisent les données étudiées et rendent publiques les archives numérisées, n’importe qui pourrait alors effectuer une recherche numérique très précise dans cette base de données gigantesque. Un vrai enjeu de société. La démocratisation de l’histoire et l’intervention des machines présenteraient-elles par exemple un risque de manipulation ? Ou bien une chance pour plus de démocratie ?


Via: Arte.tv